Les critères de choix : comment choisir votre perceuse visseuse?

Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre perceuse visseuse :

La puissance La fonction percussion Le mandrin La capacité de perçage Le couple Le débrayage de sécurité La vitesse maximale

La puissance

Comme nous venons de vous l’expliquer, c’est le critère principal de différenciation entre les perceuses visseuses.

Il existe différents modèles pour une utilisation occasionnelle, régulière ou intensive. Plus la puissance est élevée, plus vaste sera le champ d’utilités de l’appareil. Pour une utilisation régulière et intensive, nous vous conseillons de choisir une perceuse-visseuse avec un couple de serrage d’au moins 40  N.m.

Une grande puissance augmente aussi la capacité de perforation de l’appareil, condition optimale pour mieux travailler les matériaux durs. A noter que sur perceuses visseuses sans fil, seuls l’ampérage et la tension s’affichent sur le manuel, ou sur l’appareil. Respectivement, ils varient de 10,8 à 18 V et 1,2 à 3 Ah.

La fonction percussion

La fonction percussion contribue grandement à l’efficacité d’une perceuse visseuse. Un critère que les professionnels du secteur industriel, et notamment de l’ouvrage métallique, prennent en compte lors de l’achat d’un appareil. En effet, la fonction percussion est d’une grande aide, lorsqu’il s’agit de percer et visser des matériaux durs comme le parpaing ou la pierre.

Le mandrin

Le mandrin compte parmi les composants-clés d’une perceuse visseuse. Lors de l’achat, mieux vaut donc vérifier sa capacité d’accueil. En effet, le mandrin assure la fixation d’un certain nombre d’outils. Sur les modèles haut de gamme, il embarque des mèches, des forets, des fraises, mais aussi les brosses rotatives et le plateau de ponçage. Grâce à la fonction Autoserrant, le mandrin garantit un montage rapide des accessoires, en les bloquant d’un seul claquement. Un mandrin de  10 ou  13 mm par exemple doit aller de pair avec des forêts et mèches du même calibre pour être efficace.

La capacité de perçage

La capacité de perçage est aussi à vérifier lors de l’achat d’une perceuse visseuse. Correspondant au diamètre maximal de perçage dans divers matériaux comme le béton, le métal, ou encore le bois, elle est un des piliers de la performance de l’appareil. La présence d’une poignée antidérapante serait un atout. En effet, celle-ci assure une prise en main optimale, condition sine qua none pour des résultats à la hauteur de toutes les attentes.

Le couple

Exprimé en N.m (Newton mètre), le couple correspond à la force de serrage de la perceuse visseuse. Il est invariable chez les modèles d’entrée de gamme. Les modèles haut de gamme permettent, quant à eux, un ajustement, selon le matériau à travailler. Au passage, cette manœuvre garantit la pérennité des embouts de vissage et les têtes de vis. Par ailleurs, le couple est surtout sollicité en mode vissage/dévissage. Il assure alors une fluidité de l’opération, tout en « rafraîchissant » les pas de vis.

Le débrayage de sécurité

Le débrayage de sécurité est aussi un garant de l’efficacité et la performance d’une perceuse visseuse. Cette fonction permet de débrayer, puis de n’enclencher la percussion qu’une fois les embouts de vissage ou les têtes de vis en contact avec le matériau à travailler. En cas de coinçage du foret ou de la mèche, le débrayage de sécurité détache l’engrenage du mandrin. Il met alors l’utilisateur à l’abri des risques, dont l’éjection subite d’un accessoire.

La vitesse maximale

La vitesse maximale est aussi un critère de choix, quand il s’agit de perceuse visseuse. Elle confère un vaste champ d’utilités à l’appareil. Les professionnels ne jurent d’ailleurs que par une vitesse maximale élevée.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de perceuses visseuses

Retourner à la page principale du guide : Les meilleures perceuses visseuses en 2018-2019